Présidentielle 2016: Bruno Ben Moubamba remet Ping à sa place - Times Gabon

Présidentielle 2016: Bruno Ben Moubamba remet Ping à sa place

by Marços Yigrétte Laisser une réponse 1

Bruno Ben Moubamba
Le candidat à l’élection présidentielle Bruno Ben Moubamba, était au contact de la presse nationale et internationale ce dimanche 28 août pour une importante déclaration. C’est à son siège de l’UPG à Belle-Vue 2 stade de la nation, en présence de ses militants et sympathisants que le postulant au fauteuil de la présidence de la République gabonaise, est monté au créneau pour fustiger les dérives orchestrées par le candidat Jean Ping ces dernières heures, se déclarant déjà élu avant le processus final de dépouillement et de la proclamation des résultats du scrutin par le ministère de l’intérieur via la Cénap.

En bon citoyen respectant les normes et procédures encadrées par les lois de la République, Bruno Ben Moubamba a réaffirmé en ces termes ” Le candidat Bruno Ben Moubamba, reconnaîtra les résultats sortis des urnes le 27 août 2016. Nous saluons les évolutions positives dans l’organisation des élections présidentielles au Gabon. Matériel électoral disponible, participation, absence de répression pendant la campagne présidentielle, contrairement à la période de pré campagne, présence des observateurs internationaux particulièrement près de 1000 observateurs dont, les européens, les observateurs de l’organisation internationale de la francophonie, les observateurs du NBI, les américains, les observateurs africains, nationaux…Cette élection présidentielle a été un saut qualitatif qui reste à améliorer, mais un saut qualitatif tout de même dans les processus électoraux qui ont marqué le Gabon” selon lui.

La responsabilité, l’amour du Gabon et le respect des résultats donnés par le ministre en charge de l’intérieur dans quelques heures, devraient habiter les responsables politiques, l’ensemble des candidats et le peuple tout entier en pensant Gabon d’abord ” Nul ne devrait s’auto proclamer vainqueur en dehors du cadre constitutionnel. Il est de la responsabilité des acteurs de laisser le processus électoral aller jusqu’à l’annonce des résultats par le ministre de l’interieur via la commission de la Cénap. Ne prenons pas le risque de voir le pays sombrer dans la radicalisation des esprits. Au nom de la démocratie, de la pluralité des convictions, nous demandons le respect de conviction des uns et des autres. Nous avons des droits constitutionnels notamment, le droit de ne pas être d’accord politiquement les uns avec les autres ” a-t-il ajouté.

Il est ici le lieu de rappeller que depuis plus d’un mois, le candidat Ping s’exerce à un jeu dangereux dans les réseaux sociaux et médias partisans, poussant les jeunes dans la rue, pour ses propres intérêts en laissant de côté les valeurs nobles qui fondent la nation ” Paix-Union- Fraternité – Cohésion sociale – Vivre ensemble “. A ce sujet le candidat qui n’est pour aucun camp à cette présidentielle BBM profitait des micros pour dénoncer et interpeller les activistes et leaders politiques ” Cette absence d’avis qui seraient les mêmes, n’autorisent pas certains acteurs politiques à faire dans le terrorisme, nous disons bien le terrorisme intellectuel et le terrorisme politique. Il n’est de l’intérêt de personne, de laisser les citoyens et citoyennes de rêver de manière négative, de tel sorte que des phénomènes de violences puissent accompagner la fin du processus électoral…Et c’est ici qu’il faut appeler à la retenue parce que, la prise du pouvoir, nous sommes tous ambitieux, nous avons tous envie d’exercer le pouvoir. Mais cette ambition qui nous emmène à exercer ce pouvoir, ne nous autorise pas à tous les abus…ni par la violence, ni par la force mais par l’action de la providence “.

Ce fut une occasion bien choisie pour le candidat du Gabon d’après, d’appeller les gabonais de tous bords politiques et des 9 provinces, au calme, à la retenue et à la sérénité dont ils savent faire montre. Également, il a demandé la mutualisation des responsabilités, contre les actes de vandalismes, les attaques de tous ordres, toutes sortes de déviations violentes et physiques contre les uns et les autres.

timesgabon android

Comments (1)

  1. Pour une fois jsui d’accord avec vous Mr BBM! Jne comprends pas prkoi ce Mr et au nom de koi il s’agite autant sur 11 candidats il est le seul a vouloir le K.O. les résultats sont en attentes attendons tous dans le Calme l’Amour et le respect de notre Pays. Prkoi chercher a agiter les enfants de Prolétaires tandis que les vôtres sont à l’abri a vis? Leurs règlements de Familles deviens une affaire du peuple tout entier. Vraiment pathétique….

Comments are closed.