‎‎ « L’Union nationale André Mba Obame » voit le jour et annonce la tenue de son congrès - Times Gabon

‎‎ « L’Union nationale André Mba Obame » voit le jour et annonce la tenue de son congrès

by Obame-Mussavu Roger Laisser une réponse 7

L Union National
Grosse fissure dans les rangs de l’Union nationale. Alors que Zacharie Myboto et ses brebis galeuses sont en train d’organiser leur congrès du 25 au 27 mars 2016, Gérard Ella Nguema était en conférence de presse à la salle des fêtes du Kilimandjaro, sise au quartier Sotega pour annoncer la naissance d’une nouvelle aile du parti dénommée “Union nationale André Mba Obame”. D’après le secrétaire exécutif, la création de ce mouvement a été motivée avec pour but de faire barrage à “la dictature et à la monarchie” instaurées par le clan Myboto. Pour ce faire, il a annoncé la tenue d’un “vrai congrès” du parti qui se tiendra le 12 avril 2016.

En effet, Gérard Ella Nguema, soutenu dans sa démarche par Jean Eyéghé Ndong ne se reconnaît pas dans le congrès organisé présentement par les autres membres de l’Union nationale. Ce congrès est sans doute un complot monté de toute pièce par Zacharie pour opérer un passage en force et remettre le fanion de l’UN pour l’élection présidentielle à son gigolo de beau-fils, Paul-Marie Gondjout époux Myboto. “L’union nationale André Mba Obame entend préserver l’héritage et poursuive l’idéologie du défunt secrétaire exécutif”. Un prétexte avancé par l’instigateur de ce mouvement pour se faire reconnaître comme l’unique héritier politique de celui que ses proches appelaient affectueusement Moïse. En vérité, Gérard Ella Nguema est tout simplement en train de mettre à exécution le plan de désintégration totale de ce parti “babouins”, au profit de son nouveau mécène Jean Ping auprès duquel il doit justifier le versement de sa grosse pension alimentaire.

Depuis le décès de feu André Mba Obame, c’est la débandade totale au sein de l’Union nationale. Les militants, confus, ne savent plus exactement à quel saint se vouer. Aussi, Les différentes querelles à des fins nombrilistes entre les leaders sont en train d’accroître la côte d’impopularité du parti. L’Union nationale est, plus que jamais, en train de vivre ses dernières heures. Dans tous les cas, l’avenir nous le confirmera.

timesgabon android

Comments (7)

  1. Tout ce que je sais c’est que l’UN est mort avec AMO.

  2. Les accidentés politique du Gabon sans organisation sans projet de société vraiment trop nul

  3. L’UN est mort avec AMO ,qu’il repose en paix

  4. Avec autant de discorde et mauvaise organisation dans l’opposition peut on encore parler d’opposition gabonaise ?

  5. Ce desodre on le retrouve aussi au sein du PDG.. Donc, qarretons de faire comme s’il n’y avait que l’union nationale qui des soucis

  6. L’UN est mort depuis avec André Mba Obame

  7. les scènes de discordes de l’opposition desorganisée gabonaise ne cessent de susciter en moi une question fondamental yatil une veritable opposition gabonaise??

Comments are closed.