QUIFILMA Gabon : les prix de l'édition 2016 ont été remis - Times Gabon

QUIFILMA Gabon : les prix de l’édition 2016 ont été remis

by Sadi Gilbert Laisser une réponse 6

QUIFILMA-Gabon
La Quinzaine du Film Amateur (QUIFILMA) est une nouvelle plate-forme d’expression culturelle destinée à célébrer les talents en train d’éclore dans le domaine du film, initié par Alain-Claude Bilie-By-Nze, ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement. L’édition 2016 qui s’est tenue pendant près de deux semaines au cinéma le Majestic et qui a vu la participation de plusieurs films vient de s’achever avec la remise des prix pour chaque catégorie dont l’Iboga d’Or, le prix du meilleur documentaire, les prix du meilleur scenario, meilleur série télé et court métrage et ceux de meilleurs interprétations féminine et masculine.

Ainsi, l’Iboga d’Or 2016, la plus grande récompense de la compétition a été attribuée samedi dernier au film « Aire de stationnement » de Sosthène Ngokila, lors de la cérémonie de clôture. Le film « Aire de stationnement » qui est sorti en septembre 2015, a été autoproduit par Sosthène Ngokila, un économiste de formation. Il s’agit d’une jeune fille dont le pneu de voiture a crevé sur la route nationale et qui va faire des rencontres dramatiques. Le prix de la meilleure série télé a été déscerné à « Destinées » de Donatien Mpouba.

Le Prix du Meilleur Documentaire récompense « Le travail de mon père », de Sonia Angué, tandis que celui du meilleur court métrage est revenu au film de Jahmed Ossele, « L’amende ». Le prix du meilleur scénario récompense le travail de Natacha Zang, pour le film de Van Mabadi, « Le pacte de l’amour ». Au montage, Saturnin Ayenouet, également réalisateur du film « Le plan », est primé par le jury, comme Israël Jibunor pour la qualité des images de « Destin troublé » de la réalisatrice et actrice Lydia Kassa. Le prix de la meilleure bande sonore honore «Crimes et pouvoir» de Donatien Mpouba.

Le prix d’interprétation féminine a été remis à Stella Ovili Moutsani pour son rôle dans le film « Le choix de mourir » et celui du meilleur interprète masculin à Guy Médard Obiang, du film « Le prix de la trahison » de Melchy Obiang. Le QUIFILMA a été une grande aventure qui a permis au public gabonais de découvrir ses étoiles montantes dans le domaine du film.

timesgabon android

Comments (6)

  1. Toutes mes félicitations aux lauréates de cette année grâce à vous le cinéma gabonais est valorisé.

  2. Félicitations aux gagnants de cette édition vivement que l’année prochaine d’autres performances soient recompensées.

  3. felicitation aux laureats

  4. le 7ieme art au Gabon prend de plus en plus ses marques de ce fait le soutenir ou encourager les jeunes realisateurs par ce genre d’initiative est quelque chose de super

  5. Félicitations aux heureux gagnants. Et que le cinéma au Gabon progresse.

  6. Le cinéma au Gabon a beaucoup évoluer, et c’est très bien cette initiative de comparée les réalisations de chacun .feliciration pour les heureux gagnants et a nous revoir l’année prochaine s’il plaît à Dieu

Comments are closed.