Virilité: Depuis que j'ai perdu mon emploi - je ne bande plus ! - Times Gabon

Virilité: Depuis que j’ai perdu mon emploi – je ne bande plus !

December 22, 2016 - 15:48

by Gabriel Bohnn Laisser une réponse 0

Virilité: Depuis que j'ai perdu mon emploi - je ne bande plus !
Certaines femmes diront qu’il s’agit d’un prétexte. D’autres le comprendront. Le lien entre la perte d’emploi et la chute de la virilité n’est pas établit mais on pourrait tous se dire que la possibilité existe. Lorsqu’un homme vient de perdre son emploi, généralement il fait une dépression. Il a du dégoût pour tout, même pour le sexe. Mais de là à affirmer qu’il ne pourrait plus bander ou faire l’amour, j’ai de sérieux doutes. D’autant plus que si au moment de la perte de son emploi, on lui donnait une très jolie femme pour l’aider à se consoler, je ne suis pas sûr qu’il perdrait sa virilité. Beaucoup d’hommes sont aujourd’hui de gros consommateurs d’alcool et de toutes sortes de stupéfiants pour accéder à des performances sexuelles inédites. L’accumulation de telles petites drogues cause de sérieux dommages dans le corps humain. Ce harcèlement du corps peut éventuellement agir sur la virilité des hommes.

Il n’en demeure pas moins qu’un homme récemment sans emploi est en proie à des émotions et une perte d’estime considérables. L’homme qui veut à chaque fois se sublimer perd en intensité devant sa femme s’il sait qu’il n’est plus capable de s’occuper d’elle. Le vrai homme c’est celui qui travaille, c’est ce qui est ancré dans la mentalité populaire. La virilité devant tous ces paramètres peut se trouver être affectée. Cela veut-il dire que l’homme qui travaille bande plus fort? La question à au moins le mérite d’être posée. Il faudra sonder un échantillon de femmes pour être fixé dessus, aucun homme n’avouant publiquement ses faiblesses sexuelles.

timesgabon android