Scandale: un ministre africain chassé d'une plage brésilienne à cause de son érection - Times Gabon

Scandale: un ministre africain chassé d’une plage brésilienne à cause de son érection

by Danny Ledur Laisser une réponse 5

Scandale
L’affaire rapportée par notre confrère Africa24.info se déroule sur la plage nudiste “Do Abrico”, à Rio de Janeiro, au Brésil. Un ministre africain a eu une puissante érection sur cette plage en regardant les fesses des filles en tenue d’Eve comme lui.

Selon les informations que nous disposons, ce ministre d’un pays d’Afrique était en vacances au Brésil. Il a décidé de passer quelques temps sur la plage nudiste de Rio de Janeiro. La plage Do Abrico, située dans la partie Ouest de la ville de Rio, à l’écart des autres plages, Do Abrico jouit des mesures de sécurité exceptionnelles pour permettre aux nudistes de se baigner en toute quiétude.

Ce ministre dont l’identité n’a pas été dévoilée était accompagné de son garde du corps et de son chauffeur brésilien à en croire nos sources. En effet, l’homme en tenue d’Adam avait mal débuté sa journée en taquinant toutes les filles sur son passage et se retournant à chaque fois pour bien observer leurs derrières. ” Vraiment le Brésil est le paradis! Dieu a vraiment aimé ce pays avec des créatures si extraordinaires “, disait-il à chaque fois qu’il rencontrait sur son chemin une fille. Il a même demandé à son chauffeur brésilien de lui trouver deux filles pour la nuit. Mais voilà que ces provocations vont produire l’inattendu. Il fera une érection incontrôlée sur la plage en présence de nombreuses personnes. Avec un phalus noir et puissamment debout, ce ministre a attiré l’attention de tout le monde, ce qui a conduit des personnes à alerter les services de sécurité.

Après avoir été averti une fois sur son attitude sur la même plage, il a été prié gentiment de quitter la plage après ces plaintes constantes.

Selon le responsable de la sécurité de la plage, il est rare de voir des personnes ne pas contrôler leurs instincts, mais la situation de ce ministre pouvait se comprendre. “C’est un africain, et il semblerait que nos frères là aient une libido incontrôlable, et surtout devant toutes ces belles créatures”.

timesgabon android

Comments (5)

  1. Cet article est empreint d’un racisme sans nom.
    “C’est un africain, et il semblerait que nos frères là aient une libido incontrôlable, et surtout devant toutes ces belles créatures”
    A croire que les africains sont tous des êtres primaires,sauvages,incapable de ne penser à autre chose que leurs bites?Cet article dégrade l’image de l’homme noir en le réduisant à un phalus noir et rien dans la tête.L’homme africain est mieux que cela quand même!Je ne pense pas que ce ministre ait existé.Les brésiliens ont eu affaire à un farfelu sur leur plage c’est tout.

  2. Mon Dieu il se croyait où ce ministre chez nous en Afrique on voit une femme nue dans des circonstances bien définies alors obligés d’avoir une réaction comme cela après avoir vu des femmes nues car pour lui cela signifie autre chose.

  3. Il n’a pas l’habitude de voir tout ça, faut comprendre le pauvre ministre

  4. “C’est un africain, et il semblerait que nos frères là aient une libido incontrôlable, et surtout devant toutes ces belles créatures”.

  5. La plupart des gens qui lises vos rubriques d’infos ! Ont considérer votre hebdomadaire ainsi que votre page Web incredible et complètement inopinier. Franchement j’avais des doutes auparavant. Sur cela. Hélas cette fois ci vous nous avez convecu de votre incompétence avec cette histoire à dormire debout. Cette à croire que vous insister sur le faite de donner à times gabon la couleur noir uniquement et que le gabon est un pays de la bite noir et de sexologies comme mode de vie. Un conseille ! Chercher des personnes professionnel et connaissant la société gabonaise et qui ecriveront avec respect. Bande de nullars

Comments are closed.