Gabon: Le dialogue nationale pourrait couper des têtes ! - Times Gabon

Gabon: Le dialogue nationale pourrait couper des têtes !

December 16, 2016 - 08:09

by Gabriel Bohnn Laisser une réponse 0

Issoze Ngondet

Le premier ministre Issoze Ngondet est sous pression. Pas simplement parce que le Président Ali Bongo lui a confié la supervision du dialogue national, mais aussi parce qu’il le sait, des têtes pourraient tomber à la suite de ce dialogue. Tout le monde le sait, à chaque dialogue national, il y a des bouleversements dans l’appareil politico-administrative. Cela s’est vu en RDC lorsque Kabila a tenu son premier dialogue avec une partie de l’opposition. L’issue de ce dialogue a été un remaniement ministériel avec la nomination d’un nouveau premier ministre.

Le Gabon n’échappera pas à la règle. Le dialogue national que conduira le premier ministre provoquera un séisme politique. D’abord parce que le pouvoir ne pourra pas échapper à une refonte institutionnelle en profondeur, ensuite parce que les opposants qui seront à la table du dialogue, ne repartiront pas les mains vides. Il faudra les caser comme cela se dit vulgairement.

Mais le plus dangereux est qu’en fonction du poids politique de l’opposition dans ce dialogue, des têtes indésirables de l’actuel gouvernement pourraient tomber . Il est de coutume de désigner un nouveau premier ministre pour conduire les résolutions d’un dialogue national. Casimir Oye Mba l’avait appris à ses dépens lorsque que sa tête avait été mis à prix en 1994 à la suite des accords de Paris. Le Docteur Paulin Obame Nguema avait alors succédé à Cam la classe. Certains diront que ce changement du chef de gouvernement n’était pas à l’ordre du jour mais que cela s’était décidé à la dernière minute, un peu comme pour régler des comptes à Casimir Oye Mba.

Le premier ministre Issoze Ngondet n’a pas d’autres choix que d’être excellent dans la conduite de cette consultation nationale. La moindre négligence pourrait lui coûter sa place ou l’affaiblir à tout jamais.

timesgabon android