ACR-Majorité présidentielle: Ben aya'a! - Times Gabon

ACR-Majorité présidentielle: Ben aya’a!

October 16, 2016 - 07:23

by Times Gabon Laisser une réponse 1

Bruno-Ben-Moubamba
Omar Bongo et Pierre Mamboundou doivent trinquer du champagne là haut. Le vice-Premier, ministre du logement, Bruno Ben Moubamba, par ailleurs président de l’une des tendances de l’Union du peuple gabonais (UPG), fait son entrée dans la majorité présidentielle, au pouvoir. On peut être sûr que cette entrée sera actée ce samedi 15 octobre à Awendjé, avec la création de son Alliance pour le Changement et le Renouveau, à l’occasion d’un congrès dit “refondateur”. Ô quel jour heureux! Si le candidat malheureux ne l’affirme pas clairement et justifie la mue de son aile par la seule volonté de rompre avec les querelles des tendances et d’héritage de Feu président Mamboundou Mamboundou que connaît l’UPG, tous les indices convergent: Moubamba rejoint la majorité présidentielle.

Le premier indice de cette traversée s’est dessiné lors de son étonnante prise de position post-électorale, suivi de sa nomination. Il faut dire que Bruno a bien préparé son coup. De ses bagarres avec les agents des forces de l’ordre au palais de justice à ses appels à “affronter les policiers” dans la rue, l’homme a su profiter de la situation. Il s’est suffisamment “battu” pour constituer une alternative à une opposition qu’il savait qu’elle serait plus violente et entêtée, une opposition avec laquelle plus personne ne veut d’ailleurs négocier à présent. Il a donc jouer le jeu, puisqu’il fallait donner un signal fort de la volonté du pouvoir de dialoguer pour calmer les tensions. Moubamba à saisi la main tendue.

Le deuxieme, est que l’homme, une fois installé dans ses locaux, s’est rendu compte qu’il ne suffit pas d’être Vice-Premier ministre ou ministre pour prétendre accéder à toutes les informations et réunions de ce nouvel univers. Il sait que les vrais décisions se prennent entre frères du parti et de la majorité, des rencontres auxquelles prennent part ses subalternes, mais pas lui. Puisque Moubamba n’en est pas un, en tout cas pas sans sa mue. Il a besoin d’être totalement intégré pour avoir accès à l’information et être vraiment le Vice-Premier ministre qu’il veut être. Alors, il prend femmes, enfants et bagages pour rallier la grande famille de la majorité.

Le troisième indice est dans la motivation constitutive de l’ACR. « Ce label nous rappellera la dernière veste politique revêtue par le regretté Pierre Mamboundou Mamboundou en 2009. » , a t-il affirmé lors de sa dernière sortie. Cette dernière veste politique du défunt président fondateur de l’UPG est elle-même sujet à débat. Une majeure partie de l’opinion pense que Mamboundou sous la bannière de l’ “ACR” établissait déjà un rapprochement avec le pouvoir, puisqu’à plusieurs reprises, on l’avait vu discuter avec Ali Bongo. Il s’était d’ailleurs rendu au palais du bord de mer, chose qu’il s’était juré de ne pas faire sous Omar. C’est donc sur ces pas du patriarche que veut désormais marcher Ben Moubamba. Qui lui reprochera de faire la dernière volonté de son père? L’UPG était déjà rentré au gouvernement avec Mboumba Nziengui, il s’installe dans la majorité avec Moubamba. Déroulez le tapis rouge, mesdames, messieurs. Ben aya’a!

timesgabon android

Comments (1)

  1. Moubamba ton cul !

Comments are closed.