Parlement européen: Jean-Luc Mélenchon exhibe sa méconnaissance sur le Gabon! - Times Gabon

Parlement européen: Jean-Luc Mélenchon exhibe sa méconnaissance sur le Gabon!

by Malkolm Azizet Laisser une réponse 1

Jean-Luc Mélenchon

Le Gabon et la France ont une relation bilatérale séculaire. Depuis 2009, Ali Bongo Ondimba prône un partenariat d’égal à égal et a considérablement tourné le dos à la FrançAfrique. Depuis la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 27 août dernier, la classe politique française est montée au créneau pour commenter cette décision. Si certains politiques tels que le député Alain Marsaud proposent une neutralité, d’autres comme Jean-Luc Mélenchon ont pris fait et cause pour Jean Ping. Après avoir pris part à la marche des sympathisants du candidat malheureux, Jean-Luc Mélenchon vient d’offrir un spectacle risible au parlement européen.

On peut reconnaître en Nicolas Sarkozy une maîtrise de la politique africaine en général et du Gabon en particulier. Ce n’est pas le cas du co-président du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon. Intervenu au parlement européen pour aborder la crise post-électorale au Gabon, son discours était une somme d’élucubrations, d’amalgames et de contre-vérités. Il a accusé le pouvoir actuel de réprimer les partisans de Jean Ping, et a appelé que cela doit cesser “immédiatement”. Son indignation sélective ne lui a pas permis de condamner le discours xénophobe des pingouins, l’incendie de l’Assemblée nationale, la mise à sac des biens publics et privés. En parlant de fraude, il s’est permis de balayer d’un revers de la main le licenciement d’un conseiller du Président Alassane Dramane Ouattara pour ingérence et du hacker ivoirien qui était là pour donner des faux résultats. En demandant à l’UE d’exiger au Gabon le recomptage des voix, l’on a pu noter que Jean-Luc Mélenchon ignore même que cela est prévu par le code électoral gabonais. En parlant de Laurent Gbagbo, il a allègrement occulté le nom de Jean Ping qui avait refusé le recomptage des voix à ce dernier en 2010.

Jean-Luc Mélenchon est un homme politique français très cultivé. Il faut reconnaître que son analyse simpliste et partiale de la situation post-électorale montre à suffisance qu’il ne sait rien du Gabon. Il n’y a pas de honte à dire qu’on n’a pas la maîtrise d’un sujet. Jean-Luc Mélenchon devrait désormais tourner sa langue avant de parler du Gabon.

timesgabon android

Comments (1)

  1. bonne analyse

Comments are closed.