A Jean-Christophe Lagarde: "La fraude,ça vous connaît, monsieur le président des "cent tristes"     - Times Gabon

A Jean-Christophe Lagarde: “La fraude,ça vous connaît, monsieur le président des “cent tristes”    

by Danny Ledur Laisser une réponse 1

jean-christophe-lagarde
Monsieur Jean-Christophe Lagarde, vous avez osé demander à la “France d’exiger” d’Ali Bongo qu’il quitte le pouvoir sous prétexte que l’élection serait entaché d’irrégularités, au regard de la forte participation du Haut-Ogooué et du fait que l’opposition se plaigne. Que vous exhibiez vos envies de petit colon nostalgique, on s’en fiche. Mais venir donner des leçons de démocratie au Gabonais, vous faites rire. Qui au monde ne sait pas que vous avez fait usage de la fraude pour être à la tête de votre riquiqui parti politique des “cent tristes”? 

Pour ceux qui l’ignore, six mois après le départ de Jean-Louis Borloo, votre prédécesseur pour des raisons de santé, votre parti vous voyait briguer sa présidence face à un Hervé Morin, plus compétent que vous.  Alors que le premier tour vous donnait vainqueur avec “700 voix” d’avance par rapport à votre adversaire, monsieur le député-maire de Drancy, dois-je vous rappeler que comme l’opposition Gabonaise qui vous soudoie, Hervé Morin vous avait fortement accusé d’avoir “gonflé” les fichiers d’adhérents dans votre département de Seine-Saint-Denis? Dois-je vous rappeler que monsieur Jean-Christophe Fromantin, l’ancien ministre de la Défense avait lui aussi mis en doute la “sincérité du scrutin” qui vous a porté à la présidence de l’UDI? Pourquoi n’avait vous pas laissé le poste, puisque votre adversaire lui aussi vous accusait de fraude massive?

Vous dite que la France doit intervenir au risque d’une guerre civile. Votre élection à la tête du parti s’est fait dans quelle sorte ambiance, autour d’un barbecue? Les médias ne parlaient-ils pas d’une ambiance délétère dans un petit parti déchiré par des rumeurs, si bien que la commission nationale d’arbitrage et de transparence (Cnat) du parti chargée de superviser les opérations avec un huissier de justice, avait été obligé de faire une tardive intervention afin de vous venir en aide en affirmant contre les preuves accablantes de votre adversaire qu’il n’y avait pas eu d’adhérents suspects sur les listes électorales. La France est-elle intervenu dans votre cas qui la concerne au premier plan? Non. Vous avez triché en tout impunité et toute la France le sait.

Vous remettez en doute la sincérité du scrutin dans le Haut-Ogooué et vous dites qu’en démocratie, il est impossible d’obtenir un pourcentage avoisinant les 90%. Qu’est ce que vous en savez, vous qui caracolez moins de 30 milles membres dans une France de plus de 60 millions d’habitants.  Non seulement, je comprend pourquoi votre parti ne représente rien, vous manquez d’ambition, mais surtout, je m’interroge sur votre qualité d’homme politique. Venir parler des dysfonctionnement d’une élection présidentielle au Gabon, quand sa propre élection au sein d’un petit parti en abonde, vous amusez la galerie.  Durant votre élection, les médias avaient dénoncé un grand nombre de dysfonctionnements, notamment les problèmes postaux, les adhérents rayés des listes, puis réintégrés dans le désordre par centaines après les protestations notamment de Jean-Christophe Fromantin, qui affirmait par ailleurs n’avoir pas “reçu de quoi voter au second tour”. Le Figaro avait titré:”UDI: Lagarde accusé de Clientélisme par le camp Morin” et le site Humanité  de rajouter :” Lagarde élu à la tête de l’UDI sur fond de soupçon de clientélisme.” Qu’appelez-vous dysfonctionnement, maître-fraudeur? 

Dois-je vous rappeler que monsieur Jean-Christophe Fromantin avait annoncé détenir des informations de nature à “alerter Tracfin” (service de renseignement chargé de surveiller les flux financiers clandestins), visant vos pratiques financières honteuses? Vous n’avez pas de leçon de démocratie à donner à qui que ce soit, la fraude,ça vous connaît, monsieur le président des “cent tristes”. Vous l’avez utilisé pour arriver à ce poste de président de l’UDI que vous ne méritez d’ailleurs pas, vous ne pouvez pas le nier. Alors démissionner ce lundi avant 20h00 ou alors que la France ne vous reconnaisse plus comme président du parti! “Ça sort tout droit de son œuf et ça veut peter plus haut que son cul”,”Avant de voir la paille dans l’œil de ton voisin, enlève la poutre qui est dans le tien”.  Fraudeur de première!

timesgabon android

Comments (1)

  1. I have been surfing online more than three hours today,
    yet I never found any interesting article like yours.
    It is pretty worth enough for me. In my view,
    if all site owners and bloggers made good content as you did, the net will be
    a lot more useful than ever before. http://yahoo.net

Comments are closed.