Gabon: Agriculture - Olam envoie 2500 jeunes en formation en Malaisie, au Maroc et en Côte d'Ivoire - Times Gabon

Gabon: Agriculture – Olam envoie 2500 jeunes en formation en Malaisie, au Maroc et en Côte d’Ivoire

by Obame-Mussavu Roger Laisser une réponse 5

Olam Graine

C’est dans le but de permettre au Gabon de se libérer définitivement de la dépendance en importation des denrées alimentaires que la société singapourienne Olam vient d’annoncer l’envoi en formation dans les toutes prochaines semaines de 2500 jeunes. Ces compatriotes qui ont déjà été sélectionnés pour se former dans les métiers de l’agriculture iront peaufiner leur apprentissage en Côte d’Ivoire, au Maroc et en Malaisie.

Pour Gagan Gupta, président directeur général d’Olam Gabon, ces 2 500 jeunes vont constituer la nouvelle palette d’entrepreneurs agricoles et une force de production pour le pays afin qu’il atteigne définitivement l’autosuffisance alimentaire. “Olam développe 50 000 hectares de terres arables dans une plantation de palmiers à huiles industrielles dans le nord du pays. Une fois la plantation terminées, 30 000 ha supplémentaires seront aménagés pour les agriculteurs d’huile de palme à petite échelle.” C’est dans cette optique que des hommes et des femmes sont en train d’être envoyés en Côte d’Ivoire, au Maroc et en Malaisie pour apprendre les techniques et les bonnes pratiques culturales.

L’envoi en formation de ces milliers de jeunes montre que la société Olam est résolument engagée aux côtés du gouvernement gabonais pour favoriser l’essor d’une agro-industrie sur le territoire national.

timesgabon android

Comments (5)

  1. Oui oui. On travaille avec Olam pour l’autosuffisance alimentaire

  2. La formation de ces jeunes nous permettra de sortir définitivement de la dépendance en importations.

  3. Cette formation destinée à des jeunes gabonais montre que la société Olam est résolument engagée aux côtés du gouvernement gabonais pour favoriser l’essor d’une agro-industrie sur le territoire national.

  4. Ces compatriotes qui ont déjà été sélectionnés pour se former dans les métiers de l’agriculture iront peaufiner leur apprentissage en Côte d’Ivoire, au Maroc et en Malaisie. C’est une politique qui allège la situation du chômage au Gabon.

  5. L’envoi en formation de ces milliers de jeunes montre que la société Olam est résolument engagée aux côté du gouvernement.

Comments are closed.