Ali Bongo Ondimba, entre bilan et perspectives économiques avec la Confédération Patronale Gabonaise - Times Gabon

Ali Bongo Ondimba, entre bilan et perspectives économiques avec la Confédération Patronale Gabonaise

by Malkolm Azizet Laisser une réponse 4

Confédération Patronale Gabonaise
En 2009, Ali Bongo Ondimba s’est entretenu avec la Confédération Patronale Gabonaise (CPG). Rompre avec une économie de rente pour aller vers une économie de production, diversifier l’économie gabonaise, favoriser l’initiative faisait partie des avancées promises tout le long du septennat. Lors d’une rencontre à l’Hôtel Radisson avec la CPG ce matin, le Président de la République a présenté son bilan et a ouvert des perspectives.

De prime abord, si la diversification de l’économie gabonaise est accélérée, la raison est simple. Ali Bongo Ondimba a expliqué qu’elle a toujours été sa priorité dès son accession à la magistrature suprême. Cette diversification, aujourd’hui, a permis de payer depuis 5 ans, plus de 1000 milliards de dette. Le Président Ali Bongo Ondimba a rappelé l’importance de la paix qui a permis de moderniser et rendre plus propice le climat des affaires. Résultat, le Gabon est passé d’un taux de croissance de 1% à 5%. Il a également évoqué la crise du pétrole qui n’a pas rendu la tâche facile au gouvernement. Grâce à la diversification de l’économie, le poids du pétrole dans le public est passé de 45% à 23%. Aussi, le secteur hors pétrole a généré près de 20 000 emplois dans le secteur privé notamment. Le Gabon est l’un des pays pétroliers qui s’en sortent le mieux. Toujours dans sa probité intellectuelle qui consiste à reconnaître les insuffisances, Ali Bongo Ondimba sait qu’il faut améliorer davantage le climat des affaires, résoudre l’insuffisance de main d’œuvre qualifiée pour son économie et réduire le chômage des jeunes.

Puis touchant les perspectives économiques qu’il a promis à la CPG, grâce aux mécanismes mis en place pour inciter à l’entreprenariat, le Président de la République entend mobiliser tous les acteurs pour accélérer la transformation de notre économie. Pour plus d’efficacité l’apurement de la dette intérieure va être accéléré ainsi que les arriérés de la TVA. “En somme, je vous propose d’accélérer notre plan de développement”, a déclaré Ali Bongo Ondimba. Pour ce faire, il veut que la CPG souscrive au programme de l’égalité des chances. En commençant par donner la chance à la jeunesse afin que celle-ci profite de leurs expériences et pour pouvoir les substituer de façon efficiente. Sur la PME, grâce à l’éducation et à la formation, Ali Bongo Ondimba souhaite une PME gabonaise forte grâce aux “champions nationaux”. Rappelons que le “Grand Prix de l’Excellence” participe de façon insigne à une éclosion d’entrepreneurs. Afin de ne laisser aucun gabonais sur le trottoir, le Président de la République a proposé d’accompagner le secteur informel afin de le structurer et de le normaliser. Pour finir, Ali Bongo Ondimba a tenu à encourager le travail de la CPG. “Je veux du made in gabon”, a-t-il conclu. En définitive, tout va bien entre le Chef de l’Etat et le patronat gabonais.

timesgabon android

Comments (4)

  1. Pour le président ces’t un moment d’encourager la CPG pour l’économie en confiance de notre pays

  2. Ali Bongo Ondimba sait qu’il faut améliorer davantage le climat des affaires, résoudre l’insuffisance de main d’œuvre qualifiée pour son économie et réduire le chômage des jeunes.

  3. Les initiatives fructueuses du President de la Republique sat une garantie pour notre économie

  4. Ellecsont harmonieuses, les relations entre le chef de l’Etat et le patronat gabonais.

Comments are closed.